Phase de définition

Dans la phase de définition, au-delà de l’étude de l’existant, les besoins sont recueillis, le budget et le planning sont évalués avec précision, une équipe projet est proposée. La fin de la phase de définition est matérialisée par l’étude de faisabilité. Ce document sera remis à la direction générale afin qu’elle ait en main tous les éléments nécessaires pour étayer sa décision de réaliser ou de ne pas réaliser le projet. Si la décision de réaliser le projet est retenue, une note de lancement sera rédigée, elle officialisera la phase de lancement du projet.

Cette phase permet de bien cerner ce que l’entreprise attend réellement du projet et ainsi décrire les grandes ligne du projet.

La phase de définition  se décompose en plusieurs étapes :

  • Collecte d’informations
    Il est important de bien identifier ce que l’entreprise attend vraiment du projet. Au sein de l’entreprise, il existe trois grands acteurs à ne pas négliger : les instances dirigeantes, les contributeurs et les utilisateurs. Il faut intégrer ces trois acteurs dans le processus de collecte d’informations et définition du projet, car ce sont eux qui vont nous permettre de bien définir l’ampleur du projet.
  • Identifier La cible
    Dans un but d’optimisation, chaque projet doit avoir sa cible. L’identification de la cible visée est primordiale. Ce choix de la cible incombe directement aux instances de direction. Ce sont à elles de définir quel public elles veulent toucher en priorité. Il peut s’agir de clients déjà conquis mais il peut s’agir de nouvelles cibles recherchées que l’entreprise n’arrive pas à approcher ou même des collaborateurs de l’entreprise. Le choix de la cible aura un impact non négligeable sur la structure, l’architecture et le graphisme du projet.Une fois la cible identifiée, une étude de marché pourra être accomplie en fonction des groupes retenus :  habitude de consommation, pays concernés, âge, sexe, profession, revenus, profil d’internautes, etc… Le recours à des compétences ponctuelles spécialisées permet d’appréhender un public que l’on a du mal à cerner. Il est également possible d’obtenir des informations en consultant les études régulièrement publiées par l’Insees ou d’autres instances…
  • Évaluer la concurrence
    L’étude de la concurrence est très riche d’enseignements. L’idée première est de comprendre la stratégie adoptée par vos concurrents et déterminer les avantages qu’ils en retirent. Un audit détaillé réalisé par un spécialiste extérieur à l’entreprise positionnera correctement l’offre de l’entreprise par rapport à ses concurrents. Donc vous devez citer les concurrents les plus pertinents et décortiquer leur stratégie en fonction de votre projet.
  • Diagnostique de rentabilité
    Il est très important de donner les grandes lignes budgétaires. Un projet doit répondre aux exigences économiques. Chaque projet représente un coût et par conséquent engendrer des gains mesurables. Chaque projet est un investissement et il se doit donc d’être rentable, en numéraire ou en productivité par exemple.
  • Planification
    Après avoir défini le projet, le budget nécessaire, il ne reste plus qu’à aborder la notion de délai. Le chef de projet web doit préparer un rapport de conception qui défini les grandes phases du projet (phase de lancement, conception, réalisation, production et exploitation..).
    Pour chaque phase, il convient de décrire les attentes et les livrables de fin de phase. Ces grandes phases regroupent chacune un ensemble d’étapes qui par la suite devra être présenter à la direction.

 

Plus d’informations sur les étapes d’un projet contactez La Treebu.

Related

Join li diskason