La transformation digitale dans l’univers des Bars !

Qui n’a jamais rêvé d’ouvrir un bar ou plusieurs bars ? C’est le rêve de beaucoup de jeunes gens, notamment après leurs études et qui souhaitent un métier avec un contact humain. Depuis quelques années, le secteur a connu pas mal d’innovations dans la gestion et le développement de son établissement, notamment grâce à l’arrivée des technologies et des supports comme les Ipads et les smartphones.

 

Gérer sa caisse de ses bars :

Avant l’Ipad, il y avait la bonne vieille caisse enregistreuse ou bien l’ordinateur avec l’écran tactile. La deuxième solution était souvent relativement coûteuse, et représentait un investissement important pour les établissements. L’autre aspect négatif était son manque de mise à jour et de personnalisation. Aujourd’hui, avec des start-ups comme Popina, on peut avoir sa propre caisse enregistreuse pour quelques dizaines d’euros par mois. Ces start-ups ont su utiliser toutes les capacités qu’offre les tablettes, les smartphones et internet pour développer des solutions beaucoup plus économiques et qui proposent de nouvelles fonctionnalités. Il est possible de suivre sur son smartphone le chiffres d’affaire en instantané !

 

Gérer ses réservations de ses bars :

Le digital a eu un gros impact sur les systèmes de réservations dans les bars. La fourchette a ouvert la voie en proposant une solution qui permet de réserver dans la plupart des restaurants. Mais il n’existait pas encore de solutions pour pouvoir réserver dans un bar… Des start-ups comme LesBarrés.com proposent justement de vous trouver un bar qui vous correspond et de réserver gratuitement un espace. L’avantage pour le client, c’est l’accès à un catalogue d’établissement disponible et de pouvoir réserver un lieu qui lui correspond. Pour les bars, ce genre de site génère un trafic de clientèle assurée qui permettent d’anticiper le chiffre d’affaire et de remplir des périodes plus creuses.

 

Trouver son extra :

Tous les chefs d’établissements se sont déjà vu confronter à des problèmes de turn-over important dans leurs effectifs. Des applications de mise en relation comme Extracadabra par exemple, propose aux établissements de déposer une annonce et de noter les extras par la suite. En quelques minutes, il est possible de trouver un extra disponible qui puisse travailler, et de voir les dernières évaluations qu’il a reçu.

 

Gérer sa sécurité :

Pour la vidéo surveillance, une startup comme Kiwatch propose un abonnement mensuel pour gérer le système de vidéosurveillance et d’y avoir accès depuis son smartphone. Ces solutions simples et économiques permettent de rassurer la clientèle comme le personnel ou le gérant. En démocratisant ces solutions, avoir un système de video protection devient possible pour tous les établissements.

 

Gérer son site internet et sa communication:

Les bars étaient souvent sous-équipés en terme de sites internet. De nouvelles solutions ont été créé pour leur permettre d’avoir un outil de communication et de visibilité puissant et moderne. Le plus connu s’appelle Zenchef. Il est à la base destinée aux restaurateurs mais il fonctionne aussi pour les bars. On peut lister aussi les réseaux sociaux généralistes (Facebook, Instagram) ou spécialisés (Tripadvisor, Yelp, …) et les blogs, qui permettent de faire connaître son établissement, d’interagir avec ses clients ou de cibler une communauté en particulier.

Toujours dans la communication et la fidélisation de ses clients, la start-up Firsty s’est lancée avec une nouvelle offre à destination des clients de bar parisien : une carte mensuelle qui offre une consommation dans un bar différent, tous les jours. L’idée est de ramener des clients de manière plus récurrente dans les bars.

 

Passer ses commandes :

Les distributeurs commencent à développer des outils à destinations des professionnels afin de simplifier et fluidifier la gestion des commandes. C’est le cas notamment d’un entrepositaire comme Milliet sur Paris et la région parisienne. Ces derniers ont même développé une application mobile qui permet au gérant de passer sa commande depuis n’importe ou.

 

Qu’est ce qui reste à optimiser :

Il reste encore quelques domaines où le digital et l’innovation n’ont pas encore apporté de nouvelles solutions. Le contact humain sur le point de vente restera encore la valeur ajoutée des établissements. Malgré la digitalisation de notre société, les clients se retrouvent dans les bars pour le contact humain avant tout ! la gestion de la réglementation est très complexe également. Elle se complexifie d’année en année, et il est difficile de tout suivre pour la respecter parfaitement.

 

En conclusion, un secteur aussi traditionnel que l’univers du bar, où les habitudes de consommations sont relativement similaires au fil du temps, la technologie a su faciliter une partie du quotidien des gérants et proposer de nouveaux services aux clients.

 

 

 

 

Related

Join li diskason