Ecommerçant, comment réduire vos coûts de distribution !

Beaucoup d’entrepreneurs sont remplis de bonnes idées pour entreprendre, et se lance dans la vente de produits en utilisant le digital comme moyen de distribution. Le potentiel d’attraction du net fait souvent saliver les entrepreneurs ! Normal, si j’arrive à partir de mon site à convertir 0,01% des mobinautes français, j’atteindrai largement mes objectifs !! Mais quand on parle de e-commerce, on parle souvent de coûts de distribution !

Dans cet article consacré à la partie après le digital, nous vous indiquerons des pistes de réflexion, pour faire baisser le poids de vos coûts logistiques dans votre modèle économique. Malheureusement Google, Facebook et Amazon  par exemple captent une partie non négligeable de la marge !

Optimiser vos canaux de distribution :

Chaque marketplace fonctionne avec ses propres règles et pratiquent ses propres commissions, qui peuvent varier avec une commission fixe ou bien au pourcentage. Dans le secteur de la mode et des accessoires, le nombre de marketplace est devenu tellement important, que de nouveaux intermédiaires se sont ajoutés entre la marque et les distributeurs. On peut citer notamment la startup The French Talents qui vous facilitera la gestion de vos différentes relations.

Augmenter votre ticket moyen :

Dans vos coûts de distribution, vos coûts logistiques peuvent représenter un montant relativement important. Or ces coûts ne sont pas en rapport avec le prix du produits, et sont relativement stable entre des produits de différentes tailles. Vous avez donc intérêt à augmenter votre ticket moyen, afin de réduire le poids des coûts logistiques.

Pour augmenter le ticket moyen, vous pouvez mettre en avant les produits qui coûtent le plus cher. Envoyer un Iphone vous coûtera presque le même prix qu’un paquet de serviette en papier. Vous comprendrez facilement avec ce cas extrême que vos coûts logistiques seront amortis plus facilement avec l’Iphone.

Toujours pour augmenter le panier moyen, vous pouvez pousser à la vente de produits supplémentaires pour chaque acheteur. Lors de son parcours d’achat, n’hésitez pas à lui proposer des achats d’impulsion de produits qui auraient pu l’intéresser. Une autre technique consiste aussi à proposer la livraison gratuite pour un montant supérieur.

Comparer vos prestataires logistiques :

Piloter sa logistiques et ses expéditions n’est pas la partie préférée des entrepreneurs. Ces derniers se consacrent souvent plus au produit, au marketing et aux équipes. L’optimisation de la distribution arrive dans un second temps. Effectivement, avant de pouvoir parler d’optimisation, il faut un volume à traiter ! Dès lors que vous avez atteint des volumes conséquents, interrogez différents acteurs pour savoir quels tarifs ils peuvent vous proposer ! A vous de choisir entre une solution plus souple mais plus chère, ou bien une solution plus standardisée mais beaucoup plus compétitive.

Utiliser des courtiers pour vos envois :

Pour optimiser vos envois, n’hésitez pas à passer par des courtiers. Faire appel à un courtier, c’est la possibilité de trouver des transporteurs disponibles au meilleurs prix, et d’envisager un plus grand nombre de solutions. C’est le cas notamment de la plateforme EnvoiMoinsCher.com qui vous propose des solutions adaptées à vos besoins. On retrouve aussi leur concurrent avec Envoi2colis.com . Pour les plus petits ecommercants, une solution plus souple et relativement économique si vous avez des faibles volumes d’expédition est Cubyn . Cette jeune startup mutualise les volumes d’un grand nombre d’ecommercant pour proposer une solution compétitive. En mutualisant les volumes, elle propose des tarifs compétitifs sur les emballages et vous faits partager les frais d’expédition négociés chez les grands transporteurs (La Poste, DHL, FedEx, Kiala, Chronopost, UPS ). Une nouvelle plateforme s’est aussi lancée récemment sur ce créneau : Convargo.

Développer des lots :

En développant des lots, vous ferez manipuler à vos prestataires logistiques un seul colis à chaque fois au lieu du nombre de fois qu’il y a de pièces dans le colis. A vous de déterminer le lot idéal pour vos consommateurs BtoB ou BtoC. Par exemple, si vous vendez vos produits par lot de 2, vous réduirez d’environ 30 % vos coûts logistiques: vous aurez un seul envoi, un seul colis et une seule manipulation au lieu de deux.

Cette stratégie est particulièrement pertinente si vous vous adressez à un réseau de distribution physique. Vous pourrez approvisionner vos retailers par des packs de produits. Dans l’alimentaire, la pratique est très répandue. Plus vos produits ont une valeur faible, plus vous avez un intérêt à les vendre par lots.

Faites payer la logistique :

Si vous arrivez à faire payer à vos consommateurs la logistique, ça veut dire que vous aurez réussi à imposer votre modèle économique et que vous aurez gagner une belle partie ! C’est le cas notamment d’acteurs comme Vente-Privée, Ikéa ou Priceminister. Ils sont rares, et ils ont tous une marque très forte, suffisamment puissante pour que leurs clients acceptent des frais d’expéditions.

 

Related

Join li diskason